Close

changement d’heure 2019, tout savoir

Quoi, qui, où, quand, comment, combien, pourquoi ? Le changement d’heure, une habitude qui perdure et qui avec le temps rencontre de plus en plus d’opposants. C’est pour cela qu’on a décidé de vous en dire un peu plus et essayer de vous donner toutes les informations pour vous faire votre propre idée – et briller en société !  

Heure d’été, heure d’hiver

L’heure d’été est une pratique qui a été introduite dans le but de profiter au maximum de l’ensoleillement pendant les (plus) longues journées d’été. Les horloges sont avancées d’une heure au début du printemps, et reculent d’une heure en automne. L’idée est de George Vernon Hudson et a été utilisée pour la première fois en Nouvelle-Zélande. Cette méthode fut adoptée par de nombreux pays au début du 20ème siècle.

À l’époque, le but principal du changement d’heure était de réduire le besoin en énergie lumineuse et donc de sauvegarder au mieux l’électricité.

eve réveil matin - eve sleep

Consommation d’énergies

Si on se concentre sur les consommations d’énergies, le bilan est loin d’être positif. En effet, l’adoption du changement d’heure a augmenté la consommation d’électricité dans les différentes parties du monde où il est employé. Passant ainsi de 0.6 % à 4 %. En termes d’énergies fossiles, la tendance est également à la hausse provoquant une augmentation de la production de CO2 ainsi que son niveau dans l’atmosphère.

Ces fortes demandes se répercutent naturellement sur le prix desdites énergies, avec des augmentations saisonnières. 

Les effets sur votre santé

Vous vous dites, une heure de décalage, c’est rien du tout. Détrompez-vous, selon de récentes études, c’est loin d’être un détail pour votre bien-être. En effet, durant la première semaine qui suit le passage à l’heure d’été, le risque de crise cardiaque est augmenté de 5 %. On peut, aussi, noter une augmentation considérable de dépressions et de suicides suivant le décalage horaire.

Des effets néfastes qui peuvent être provoqués par une baisse qualitative et quantitative du sommeil lié à ce dérèglement artificiel. Pour mieux le vivre, suivez le guide.

Les chiffres dans le monde

  • 68 % des pays n’utilisent pas le système heure été/hiver.
  • 20 % de la population mondiale utilise ce système, soit seulement une personne sur cinq.
  • 14 pays ont abandonné ce système depuis le 21e siècle.

Voilà, maintenant, vous savez tout ! À vous la gloire lors de votre prochaine diatribe entre amis…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close