Close

8 astuces si vous avez du mal à vous endormir

Tourne, retourne… compter sans cesse les moutons… Rien de plus frustrant que de ne pas réussir à s’endormir quand on est fatigué. Mais, au lieu d’être frustré par le nombre d’heures qu’il vous reste avant que le réveil sonne, essayez ces astuces pour vous endormir. Et laissez le comptage de moutons aux bergers…

la tasse de trop ?

Bien sûr, ce cappuccino pris au goûter était délicieux… mais il pourrait faire toute la différence entre une bonne nuit de sommeil et un manque de sommeil. La caféine reste dans votre corps beaucoup plus longtemps que vous ne le pensez. «La caféine peut rester dans votre système pendant plus de six heures, selon votre sensibilité, alors résistez à vos envies de café après 14 heures», explique Christine Hansen, spécialiste du sommeil.

Méfiez-vous également des autres produits pouvant contenir de la caféine ou similaire, tels que le thé, le chocolat, le chocolat chaud et les boissons gazeuses.

limiter votre consommation de vin

Bien que l’alcool puisse vous rendre somnolent, il peut surtout vous déshydrater et dégrader la qualité de votre sommeil, de sorte que vous vous réveillez paresseux et à tête floue. Par ailleurs, vous devrez peut-être aussi vous lever la nuit pour aller aux toilettes (parce que l’alcool est un diurétique) et cela peut aggraver les ronflements… ce qui ne plait jamais à personne. Alors évitez de boire de l’alcool trop près de l’heure du coucher et alternez toujours les boissons avec de l’eau.

transpirer

«Rester actif ne vous fait pas seulement vous sentir bien, cela a un impact impressionnant sur la qualité de votre sommeil», suggère Christine. Assurez-vous de passer une partie de la journée en mouvement, que ce soit en allant à la salle de sport ou tout simplement en vous rendant au travail à pieds. Vous pourriez aussi essayer le yoga. Il aide à connecter l’esprit et le corps, essentiel pour évacuer le stress, ce qui en fait un excellent outil pour améliorer le sommeil. Mais pas trop tard si possible car les exercices nocturnes augmentent la température de notre corps et libèrent de l’adrénaline… l’inverse de l’effet recherché.

créez-vous un sanctuaire

La plupart des experts sont d’accord pour dire que la chambre idéale doit être sombre, confortable et calme. Gardez les murs dans des couleurs neutres (si c’est votre truc) et évitez le désordre. Evidemment, on ne peut pas passer à côté, il vaut la peine d’investir dans un lit confortable et de haute qualité. Faites-nous confiance sur ce point, on s’y connait un peu. Un matelas (comme celui-ci), des draps respirants (comme ceux-ci) et un oreiller ergonomique (toujours ici) peuvent faire toute la différence. En tous les cas, essayez de vous assurer que votre corps reste frais, soutenu aux bons endroits et confortable toute la nuit.

levez le pouce

La recherche a montré que la lumière bleue des smartphones, des tablettes et autres écrans peut perturber notre rythme circadien et avoir un impact sur le sommeil. Pour résumer, la lumière bleue, normalement présente dans les rayons du soleil, indique à votre cerveau qu’il fait encore jour. Ce qui n’est évidemment pas idéal pour un bon endormissement. Alors, le soir, levez le pouce et arrêtez de scroller sur Instagram… ou téléchargez un filtre à lumière bleue, si vous n’y arrivez pas.

couvre-feu

Si possible, allez vous coucher à la même heure tous les soirs et réveillez-vous à la même heure tous les matins. Nos esprits sont vraiment des créatures d’habitude et votre sommeil vous en remerciera. En fait, vous voudrez peut-être…

… vous trouver une vraie routine avant le sommeil

Allumer une bougie. Faire une tisane. Avancer dans votre dernier roman. Sympa, non ? Laissez-vous une heure avant le coucher pour ralentir et vous détendre. Si vous ne disposez que d’une demi-heure, choisissez l’une de vos activités préférées. Ce temps vous permet d’activer les ondes cérébrales «alpha», celles qui vous font vous sentir bien et donnent envie de dormir.

allégez votre esprit avant de dormir

Lorsque vous allez vous coucher, est-ce que votre cerveau se met à fuser dans tous les sens ? Ou commencez-vous à imaginer le pire ? « Chaque fois qu’une pensée négative se glisse dans votre tête, notez ce qui vous dérange – cela aide à évacuer la pensée négative », conseille Christine.

Ou, commencez un “journal de gratitude” en notant trois expériences positives de votre journée. Cela peut sembler un peu douteux comme concept, mais c’est un bon moyen de vous détendre avant de vous coucher en focalisant votre esprit sur des choses positives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close